Films

Catégorie : Filmographie
dc. 14, 2002

Furor Teutonicus

1999, à la veille du 21ème siècle, un boucher nommé Jean essaye tant bien que mal de résister à la malédiction tombée sur lui. Il doit résister à la concurrence déloyale des grands magasins, les contrôles de la vache folle ...

Synopsis

1999, à la veille du 21ème siècle, un boucher nommé Jean essaye tant bien que mal de résister à la malédiction tombée sur lui. Il doit résister à la concurrence déloyale des grands magasins, les contrôles de la vache folle ... Mais une fois sa boutique fermée, il se défoule sur des marionnettes de sa création. Son besoin de descendance et sa volonté d'être le maître du monde le conduiront à s'associer à un scientifique spécialisé en réanimation des tissus morts sur les êtres humains ...
Plus qu'un film, Furor Teutonicus est une expérience spirituelle, qui peut se révéler dangereux pour votre santé mentale.

 

Commentaires
Autour du film
Articles
Court-métrage pour exorciser
La colère des Teutons
Courte émeute rue de Gaulle
Sacralisé dans un dolmen
Selon l'auteur

« C'est l'histoire de mon grand-père qui est devenu fou et qui s'est suicidé dans sa boucherie en 1944. Il avait fait la guerre de 14, avait été blessé à Dixmude en 1917 et avait été fait prisonnier par les Allemands. Il était devenu dingue après avoir vécu toutes ces scènes d’horreur. Le film tourne autour de la viande et de la foudre, via le dieu Thor, l'ennemi germanique. C'est du gothique, filmé dans les ruines de l'abbaye d'Aulne où vit un moine ermite atteint d'une étrange maladie de la peau. Tout ça en 32 minutes ! Il y a tellement de messages dans le film que je pense qu'on doit le voir plusieurs fois. »

« [Furor Teutonicus] est basé sur l'histoire de mon grand-père devenu foi après avoir servi lors de la Grande Guerre. Après le conflit, il devient boucher et se suicide avec un crochet de boucherie en 1944. Depuis, une malédiction règne parmi les bouchers. Le héros va engager une infirmière ratée dans son magasin pour la torturer. Mais ça lui plait ... » (Le Matin, 14/12/99)

« Furor Teutonicus ne peut être critiqué. Et si quelqu'un essaie, prévenez vos lecteurs : il y a des contre-indications et des effets secondaires. » (La Voix du Nord, 01/12/01)

 

Réalisation
Jean-Jacques Rousseau
Scénario

Jean-Jacques Rousseau

Année
1999
Durée
26 min
Acteurs
Frans Badot, Stéphane Biel, Jean-Claude Botte, Renato Cubba, Louis Dubois, André Stas, Noël Godin, ...
Technique
Jean Delire (assistant réalisateur), Christophe Petit (caméra), Manu Faure (montage), Francis Wuillot (maquillage), ...
Format
16mm, couleurs