Films

Catégorie : Filmographie
janv. 14, 2011

Un colonial chez les Celtes

Eva vit dans une région défavorisée de la province du Hainaut, dans une petite maisonnette située à l’orée d’un bois. Cette cambuse est habitée par des gens miséreux réduits à la plus simple expression : l’alcoolisme est la seule échappatoire de ce monde pourri dans lequel ils vivent.

Synopsis

Eva vit dans une région défavorisée de la province du Hainaut, dans une petite maisonnette située à l’orée d’un bois. Cette cambuse est habitée par des gens miséreux réduits à la plus simple expression : l’alcoolisme est la seule échappatoire de ce monde pourri dans lequel ils vivent.
Hardi de Mormal est un aventurier - employé par la société Bon Chocolat d'Afrique - chargé d'explorer les recoins les plus insolites de la Terre. Son attention se porte sur sa propre région : la terre wallonne, anciennement terre des Celtes.
Ces deux destins se croiseront au fin fond des régions boisées.

Eva lives in a disadvantaged region, in a small house located on the edge of a wood. This caboose is inhabited by people destitute: Alcohol is the only way out of this rotten world in which they live.
Hardi de Mormal is an adventurer - employed by the company Good African Chocolate - responsible explore unusual corners of the Earth. He focalise on his own region: Walloon land, formerly land of the Celts.
These two destinies will cross in the deep woodlands.

Scénario et Réalisation
Jean-Jacques Rousseau
Production
La Posterie Centre Culturel de Courcelles asbl
Avec l'aide de
La Communauté Française Wallonie-Bruxelles et la Loterie Nationale, du Centre Multimédia, de Johnny Boné.
Année
Janvier 2011
Acteurs
Julie Basecqz, Rufus Alexandre, Francis Somville, Béla Olâh, Yéti, Michel Sosnowski, Marc Dehout, Pierre Sibille, Olga S., Jean-Jacques Rousseau, Marc Leclef.
Durée
48min
Technique
Francisco Rodriguez (caméra, DP), Cimon de Syraine (assistant réalisateur, infographie, décors), Benoît Neefs (éclairage, son), Eveline Scrève (photographe de plateau, intendance, textes), Joaquin Breton (montage image et son), Herman Martin (musique), Costhéa (costumes)
Format
couleurs, HD Num
Articles

Fini la cagoule, il porte le masque
Jean-Jacques Rousseau se dévoile ... un peu
Le Plan Marshall est une catastrophe
JJR au FIFI : Critique du film sur cinémafantastique.net (par Sartana)